Publications

Note conjointe FAO/PAM sur la sécurité alimentaire en Afrique de l'Ouest et au Sahel, n°53, Février 2014


La période de soudure pastorale va commencer plus tôt que d’habitude dans certaines zones du Sahel suite au dessèchement des pâturages et la baisse du niveau des points d’eau d’abreuvement. Les zones les plus affectées correspondent aux régions qui ont connu un déficit de pluviométrie en 2013 au Mali, en Mauritanie, au Niger, au Sénégal et au Tchad.
En Afrique de l’Ouest, les marchés des trois bassins commerciaux sont bien approvisionnés en céréales et leurs prix sont stables, voire en baisse dans la plupart des marchés par rapport à décembre 2013. Cette tendance des marchés de la région est concomitante à la tendance à la baisse des prix des céréales observée dans le marché international, en particulier pour le blé et le riz, principales céréales importées dans la région.
La situation de la sécurité alimentaire dans la région commence à se dégrader, surtout dans des pays comme le Sénégal et la Mauritanie où les dernières enquêtes réalisées confirment les risques de soudure précoce et une situation alimentaire difficile pour les ménages pauvres.
Pour 2014, le secteur sécurité alimentaire à travers le Plan humanitaire de réponse stratégique Sahel 2014-16 compte fournir un appui à 11,8 millions de personnes en insécurité alimentaire sur les 20,2 millions que compte la région. Pour cela, la mobilisation de 838 millions de dollars américians (USD) est nécessaire pour améliorer la sécurité alimentaire des ménages les plus vulnérables au Sahel. Des financements précoces (avant fin avril 2014) sont nécessaires pour les ménages déjà en insécurité alimentaire, pour les interventions relatives à la préparation de la saison agricole principale et de la période de soudure pastorale.