Current Operations
Share
Country Programme - Madagascar

This operation has been modified as per Budget revision 13 (see below).

Madagascar, avec 16 millions d’habitants, est classé parmi les pays les moins avancés et à déficit vivrier et se situe au 149ème rang sur 175 pays selon le Rapport mondial sur le développement humain pour 2001 (indice de 0,468).

En 2001, le revenu annuel moyen était de 291 dollars E.-U. par habitant; 70 pour cent des Malgaches vivaient au-dessous du seuil de pauvreté et près de la moitié des adultes étaient analphabètes. La mortalité infanto-juvénile était de 136 pour 1 000 en 2000. Dans la province de Tuléar, qui est ciblée par le PAM, le taux net de scolarisation en 2001 était de 50 pour cent.

L’insécurité alimentaire touche environ 65 pour cent de la population et 8 pour cent de plus en période de soudure. En outre, des catastrophes naturelles cycliques (cyclones et sécheresse) peuvent causer une situation d’insécurité alimentaire temporaire. En milieu rural, 67 pour cent de la population vivent dans des conditions d’insécurité alimentaire chronique.

Chez les enfants de 0 à 5 ans, le taux de prévalence de l’insuffisance pondérale est de 33,1 pour cent. Le taux de prévalence du VIH/SIDA était de 1,1 pour cent en 2003, mais le pays risque une évolution rapide vers une épidémie généralisée.

Le présent programme de pays (2005–2009) s’inscrit dans le Plan-cadre des Nations Unies pour l’aide au développement. Il intègre aussi les priorités du Document stratégique de lutte contre la pauvreté (DSRP) à l’horizon 2015, et porte sur les priorités stratégiques (PS) du PAM ainsi que sur quatre des cinq objectifs de la politique visant à favoriser le développement, relatifs à l’éducation, à l’acquisition et la conservation d’actifs, à l'atténuation des effets des catastrophes et à la nutrition. Certains changements d’orientation stratégique ont été apportés, notamment dans le domaine de la santé et de la nutrition, par rapport au programme 1999-2003. Celui-ci a été prolongé jusqu’en 2004 en réponse à la crise politique de 2002 qui a provoqué un report du cycle du Plan-cadre à 2005–2009.

L’aide du PAM vise 191 000 bénéficiaires par an; les activités se concentreront sur les provinces où l’insécurité alimentaire est chronique, le taux de malnutrition élevé et la prévalence du VIH/SIDA et/ou de la tuberculose forte. Pour le programme de pays proposé, le Directeur exécutif demande au Conseil d’administration de donner son aval, dans la limite des ressources disponibles, à l’allocation de 24 025 000 dollars, couvrant la totalité des coûts opérationnels directs de base.

WFP Offices
Country at a glance 2014
Planned Beneficiaries0
Beneficiary needs (mt)0
Beneficiary needs ($US)37,291,732
Donors - 2014 ($US)
Donors - Directed contributions
Multilateral contributionsUS$ 2,140,000
Madagascar3,000,000
Canada1,346,499
Switzerland1,108,648
Japan900,000
France607,590
Private Donors399,995
Andorra48,276
Monaco47,554
Threats to food security
  • Cyclones
  • Drought
  • Floods
  • Locust infestations
  • Low sanitary conditions
  • Low education levels