Skip to main content

Tchad - Evaluation de la sécurité alimentaire en situation d'urgence suite à l’afflux de nouveaux réfugiés centrafricains au sud du Tchad, Avril 2018

Tchad - Evaluation de la sécurité alimentaire en situation d'urgence suite à l’afflux de nouveaux réfugiés centrafricains au sud du Tchad, Avril 2018

Les affrontements entre des groupes armés rivaux centrafricains au nord du pays à la fin de l’année 2017 ont entrainé d’importants déplacements de populations aussi bien à l’intérieur de la Centrafrique que vers le Tchad voisin. A la fin du mois de janvier 2018, le HCR a dénombré près de 20 000 nouveaux réfugiés installés dans plus de 44 localités différentes au sud du Tchad principalement dans la région du Logone Oriental, dans les départements de Monts de Lam et de la Nya Pendé.
Les besoins de ces populations sont, de fait, très importants et concernent quasiment tous les secteurs (alimentation, nutrition, santé, eau, hygiène, abris…). Cependant, les besoins immédiats de survie rentent centrés sur la sécurité alimentaire et la nutrition des réfugiés mais aussi des populations qui les ont accueillis en puisant dans leurs ressources propres. Face aux informations faisant état de l’épuisement des ressources alimentaires de ces ménages hôtes, différents partenaires sous la coordination du Cluster Sécurité Alimentaire ont décidé de mener une enquête de sécurité alimentaire en situation d’urgence (en anglais EFSA) pour mieux cerner la situation. Les données de cette évaluation ont été collectée du 26 février au 3 mars 2018 sur la base de trois questionnaires (ménage, communautaire, marché) dans les 3 cantons qui hébergent ces nouveaux réfugiés.